La Folie, en la Psychologie

 

 
 

Avant toutes choses,  pourquoi penser la Folie, lorsque l'on évoque le thème de Dyonisos ?

La Folie fait partie de l'ordinaire des Mythes. Folie suicidaire d'Ajax, "le grand", (dont la fleur Hyacinthe est née ( dont Ai  apparenté à Aias en grec dessine Ajax) qui se suicida devant l'Injustice qu'il subit. Folies des meurtriers poursuivis par les Furies (nées du sang d'Ouranos rendaient fous les criminels qu'elles torturaient sans fin tel Oreste (voir Electre), ou bien encore à travers les folies collectives des adolescentes.

La Folie vient des Dieux. En particulier de Dionysos (voir également Héra).

Dyonisos inflige toute une gamme de vertiges, de visions et de miracles trompeurs.

Lors de l'enlèvement du jeune Dieu, les pirates voient leur mât se transformer en cep de vigne et, affolés, sautent à la mer où ils deviennent Dauphins.

Pour éviter ces désastres, les Cités envoient leurs femmes ménadiser la MANIA en délégation.

Athènes invente le théâtre, où les Hommes peuvent sans risque voir et entendre les fantômes.
 
 

****************


On présente la folie comme un trouble de l'Esprit marquant la déraison.

On emploie, aujourd'hui, dans le langage médical, que très peu ce terme, sauf pour quelques expressions telle "la folie des grandeurs" par exemple. 

La psychatrie moderne a converti la déraison en maladie mentale. Elle a classé les affections en Psychoses et Névroses, imaginé dans toutes sortes de traitement (hydrothérapie, psychotérapie, par ex), mais elle reste incapable de dire pourquoi telle personne est folle.

Il n'est pas sûr même, que l'on sache distinguer un Sujet fou d'un Sujet sain. Au début des années 70, aux Etats-Unis,  a été organisé l'expérience suivante :

Toirs femmes et cinq hommes (4 psychologues -1 psychiatre -1 pédiatre - 1 peintre et 1 "ménagère") devaient tenter de se faire admettre dans l'un des douze hôpitaux psychiatriques désignés, simplement en disant qu'ils entendaient des voix confuses.

Sitôt admis, les pseudospatients devaient se comporter normalement, être disciplinés et aimables et dire que les voix avaient disparu.

Tous, sauf un, furent admis avec un diagnostic de Schizophrénie. Leur hospitalisation dura 19 jours en moyenne.

La supercherie ne fut jamais découverte et ils furent renvoyés dans leurs foyers comme "Schizophrènes en état de rémission". 

Le danger d'une telle certitude est extrême car quiconque se singularise d'une certaine façon risque d'être qualifié de "Fou".

Retour