Le Mythe des deux fréres


 

   Epiméthée et Prométhée

Platon, expose les bases
anthropologique de Protagoras;
il accepte les leçons qu'il faut
tirer de l'histoire d'Epiméthée qui,
dans la bouche du sophiste, n'est
plus qu'une fable.

Dans l'équilibre des espéces,
l'Homme est présenté comme
un oubli de la nature ; il est
jeté dans le grand système de
compensations qu'est la nature
et pour lequel, il n'a aucune
possibilité de s'intégrer.

Epiméthée s'aperçut qu'il "avait
dépensé toutes les facultés au
profit des animaux dépourvus de
parole. Il avait encore l'espèce
humaine à pourvoir et il ne voyait
pas comment il pouvait s'en tirer".

Totalement démuni, l'homme est
condamné à disparaître au moment
même où il va se trouver affronté
à une nature dont il le laissé pour
compte.

La merveille est que l'Homme va
survivre et même l'emporter sur
les autres animaux grâce à un
vol perpétré, à son profit, par
Prométhée.

                

"Ne sachant quel moyen de salut
trouver pour l'Homme, Prométhée
se décide à dérober l'habileté
technique d'Héphaïstos et d'Athéna,
et en même temps le feu - car sans
sans le feu il était impossible que
cette habileté fût acquise par
personne ou rendît aucun service
puis cela fait, il en fit présent à
l'Homme".
 

L'Homme survit grâce à la technique,
mais il est un animal qui parle, la
technique ne lui appartient pas,
elle a été volée ; elle n'entre pas dans
sa définition. La Technique est un
acquis surajouté, mais l'Homme ne
peut pas survivre sans elle.

Il ne peut pas survivre seul. Et pourtant
la vie sociale était impossible. "Les
Hommes cherchaient à se rassembler
et à fonder des villes..., mais, il
n'avaient point la science politique qui
était restée auprès de Zeus".

Il manque aux hommes "la vertu". La
Vertu est celle qui permet la vie en commun supportable.

Protagoras veut fonder un consensus
entre les hommes. Seulement ce
consensus ne peut passer que par
le sentiment du Juste ou de l'Injuste,
qui maintienne l'équilibre.

L'Honneur assure le respect des
régles dans la diffusion de ce
qui est Utile aux Hommes.

L'Homme, jeté face à la
nature ne peut que la
transformer, s'il veut y vivre.

A l'idée de la Technique, se dégage,
pour Platon, un principe d'Ordre et
d'Harmonie qui réglera les rapports
entre les différents êtres et définit les
proportions entre les éléments constitutifs aussi bien de l'Homme que de la Cité.

 

"Un certain cosmos propre à la
constitution de chaque être le rend bon"

****Retour****