La cinquième race est celle que l'on voit encore maintenant sur la terre ; la race du fer. Ceux qui en font partie coules des jours pénibles et leur nature est si maligne, elle aussi, qu'ils sont condamnés à ne connaître aucun répit dans le travail et la souffrance.
 
 

Au fur et à mesure que passent les générations, ils deviennent de plus en plus mauvais ; les fils sont toujours inférieurs à leur pères. Un jour viendra où leur perversité sera telle qu'ils en viendront à adorer le pouvoir ; la force pour eux remplacera le droit et les perdront tout respect de ce qui est juste et bon.

Et lorsque enfin il ne se trouvera plus parmi eux un seul homme capable d'indignation à la vue du mal, un seul qui ressente de la honte en présence des misérables, Zeus détruira cette race aussi.

Mais quelque chose cependant pourrait la sauver : un soulèvement du petit peuple, qui renverserait ses oppresseurs.

****************


Page précédente

Retour